editions en cooperation avec le musee russe: Valentin Serov, Filipp Malyavin, Mikhail Vrubel, Ilya Mashkov, Mikhail Larionov, Kazimir Malevich, Mikhail Shvartsman

Éditions en coopération avec la Shvartsman Heritage ART FOUNDATION

En copération avec la Shvartsman Heritage Art Foundation finis artis présente la première édition réprographique de dessins sur papier provenant de leur collection. Notre choix porte sur quatre feuilles tirées de trois cycles différents, exposées au publique occidental pour la première fois au printemps 2009 dans le Ludwig Forum d'Aix la Chapelle.
L'édition est imprimée sur Velin d'Arches et limitée à 20 exemplaires, plus 5 hors commerce. En comparaison avec les originaux, les imprimés sont un peu agrandis.

Commandez les feuilles
sans montage ou
encadrées dans un double passepartout

(mesure extérieure 45 x 35 cm)

Mikhail Matvejevich Schwarzman
créa dans les années 60 et 70 du dernier siècle à Moscou une œuvre graphique et peinte independante et très particulière, close sur elle-même. Sans apartenir à aucune école ou mouvance, il jouissait d'un grand éstime dans les cercles artistiques. Fort exigeant quant à son travail qu'il comprenait comme un témoignage d'une recherche spirituelle ou comme manifestation de tout un complexe de signes porteurs de sens et se transformant sans cesse entre eux, il se designait plutôt soi-même par le mot "Hiérat" ( un néologisme qui a fait couler pas mal d'encre, signifiant peut-être un complèt détachement de tout contexte exterieur et une tout aussi complète immersion dans celui créé par le flux hiératique ... ), qu' il ne se reclamait de la création artistique. Schwarzman insistait sur la presence tangible d'une réalité superieure, tout en étant persuadé de participer à la création d'un temps nouveau - une authentique pensée religieuse dans le cadre d'une évidente modernité. Graphiste et designer reconnu, enseignant dans des institutions publiques, son art, lui, ne pouvait prendre forme qu'en dehors du travail culturel tel qu'il était conçu en Union Sovietique. Comme, pour sa part, il se méfiait des interpretations et rattachements qui vont habituellement de pair avec une reconnaissance en tant qu'artiste, son œuvre restait largement inconnu du publique, ce qui confortait encore les legendes déjà fleurissantes autour de sa personne. Avec sa première grande exposition individuelle dans la Galerie Tretiakov en 1994, quand il avait presque 70 ans, il fut ainsi promu dans l'appréciation publique, du jour au lendemain, un des plus importants artistes russes du vingtième siécle. La première présentation de son œuvre à l'ouest eu lieu au Forum Ludwig d'Aix la Chapelle en 2009.

Mikhail Schwarzman est né le 4. Juin 1926 à Moscou; il mourut - aussi à Moscou - le 18. Novembre 1997 .

0_1_Schwarzmann
0_2_Schwarzmann 0_3_Schwarzmann 0_4gelb_Schwarzmann
home
kontakt